La violence contre les Témoins de Jéhovah en Inde s'intensifie

Aller en bas

La violence contre les Témoins de Jéhovah en Inde s'intensifie Empty La violence contre les Témoins de Jéhovah en Inde s'intensifie

Message  Invité le Jeu 22 Déc - 5:55

La violence contre les Témoins de Jéhovah en Inde s'intensifie alors que la police d'aider attaques collectives

BANGALORE, Inde-La poursuite des violences et des attaques contre les Témoins de Jéhovah en Inde révèle l'hostilité du pays envers ses propres citoyens qui sont chrétiens. En Madikeri, dans l'Etat de Karnataka, les policiers ont aidé les foules exprimer l'intolérance religieuse à travers les atrocités illégales contre les Témoins.

Sur Décembre 6, 2011, trois témoins: un homme, sa nièce, et une autre femme ont été agressés par une foule en attendant à un arrêt de bus. Le témoin masculin a été frappé et matraqué par la foule, apparemment en représailles à demander la protection de la Human Rights Commission, après avoir été victime plus tôt par une autre foule. Dans l'attaque précédente, le témoin masculin a été battu, dépouillé de ses vêtements, puis faussement impliqué pour des accusations de blasphème. Cette fois-ci, selon la victime, la foule utilisé injurieux, licencieux, disant qu'il n'avait pas tiré les leçons de l'assaut précédent et ce qui implique que l'attaque actuelle était le résultat de son approche de la police ou contactant les organisations des droits de l'aide. La foule traîné les trois témoins vers un temple voisin, afin de «convertir», et tout en faisant remarques obscènes, a tenté de déchirer les vêtements des témoins féminins.

La police est venue et a pris les trois témoins de la station de police et accusations déposées contre eux plutôt que de la foule, malgré le comportement ouvertement violentes et illégales de la mafia. Les deux témoins féminins ont été libérés sous caution seulement après avoir passé six nuits en prison. Le témoin masculin est toujours en détention. Plus tard, le soir de Décembre 6, la police a escorté le même foule à une maison de culte utilisés par les Témoins de Jéhovah, et forcé le propriétaire de leur donner la clé. La police a ensuite permis à la foule pour prendre la littérature des Témoins religieux de l'édifice et le graver dans les rues. Les médias locaux ont couvert l'incident. Le lendemain, la police vint encore la même maison de culte et ont saisi tous les ouvrages restants (y compris les bibles) et le système sonore.

Témoins de Jéhovah continuent de chercher la protection de leurs coreligionnaires en Inde par des moyens légaux. "La violence de la foule déplorables et choquantes contre les Témoins de Jéhovah doivent s'arrêter", a commenté JR Brown, porte-parole au siège mondial des Témoins de New York. "Il est totalement inexcusable pour les autorités de l'Inde d'autoriser et de participer à de telles atrocités contre un groupe religieux chrétien reconnu partout dans le monde comme pacifique, citoyens respectueux des lois."

Contacts médias:
JR Brown, Bureau d'information publique, tél. +1 718 560 5600
Inde: Contact local, tél. +91 974 087 1150

Dernière mise à jour 16 Décembre 2011 22:26:15 GMT


La violence contre les Témoins de Jéhovah en Inde s'intensifie Art19810

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum