Connaissez-vous l'histoire des trois passoires?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Connaissez-vous l'histoire des trois passoires?

Message  Invité le Mar 21 Fév - 18:06

Nous vivons dans un monde ou la médisance est à la une de l'actualité. pour y échapper considérons cette anecdote soit disant serait du philosophe Socrate




"Le test des trois passoires"



Socrate avait, dans la Grèce antique, une haute réputation de sagesse.
Quelqu'un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit :
- "Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami ? "
- "Un instant, répondit Socrate, avant que tu ne me racontes tout cela, j'aimerais te faire passer un test rapide". Ce que tu as à me dire, l'as tu fait passer par les trois passoires ?"
Socrate reprit,
-"Avant de raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des trois passoires."
La première passoire est celle de la "VÉRITÉ."
"As-tu vérifié si ce que tu veux me raconter est VRAI ?"

- "Non, pas vraiment, je n'ai pas vu la chose moi-même, je l'ai seulement entendu dire."
- "Très bien ! Tu ne sais donc pas si c'est la vérité. Voyons maintenant, essayons de filtrer autrement, en utilisant"
La deuxième passoire, celle de la "BONTÉ."
-"Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de BIEN ?"
- "Ah non, au contraire! J'ai entendu dire que ton ami avait très mal agi."
[quote] - "
Donc,
continue Socrate,
tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es pas sûr qu'elles soient vraies. Ce n'est pas très prometteur ! Mais tu peux encore passer le test, car il reste une passoire."
La troisième, celle de "l'UTILITÉ."
- "Est-il UTILE que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?"
-"Utile ? Non, pas vraiment, je ne crois pas que ce soit utile."
-"Alors,
conclut Socrate,
si ce que tu as à me raconter n'est ni VRAI, ni BIEN, ni UTILE, pourquoi vouloir me le dire ? Je ne veux rien savoir ! Et de ton côté, tu ferais mieux d'oublier tout cela."
Cette anecdote nous propose de toujours bien de réfléchir à l’intérêt et l’utilité de dire…Avec bienveillance et sincérité...
Morale : Entendre dire des choses que l’on n’a pas forcément envie d'entendre et qui ne sont pas forcément vraies, à quoi bon. Pour faire plaisir ? Certainement pas. Montrer que l'on est une oreille attentive ? Sur des propos incohérents ? Mauvais choix.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaissez-vous l'histoire des trois passoires?

Message  féeclochette 2 le Mer 11 Avr - 9:36

et bien je viens de le lire et fait lire a mon petit fils qui comme beaucoup d'enfants aime les dires......BRAVOS POUR CE TEXTE

________________
LE VRAI DIEU EST POUR NOUS UN DIEU AUX ACTES SAUVEURS : PSAUMES 68:20




féeclochette 2
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages: 388
Date d'inscription: 22/02/2011
Localisation: AQUITAINE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Connaissez-vous l'histoire des trois passoires?

Message  Invité le Mer 11 Avr - 10:22

Je ne me souviens plus si j'ai déjà mis cette histoire.

Le garçon au mauvais caractère

Il était une fois un garçon avec un sale caractère.
Son père lui donna un sachet de clous et lui dit d'en
planter un dans la barrière du jardin chaque fois qu'il perdrait
patience et se disputerait avec quelqu'un.
Le premier jour, il en planta 37 dans la barrière.
Les semaines suivantes,
il apprit à se contrôler et le nombre de clous
plantés dans la barrière diminua jour après jour.
Il avait découvert qu'il était plus facile de se contrôler
que de planter des clous...
Finalement arriva le jour où le garçon ne planta pas
le moindre clou dans la barrière.
Alors il alla voir son père et lui dit que pour ce jour,
il n'avait pas planté de clou.
Son père lui dit alors d'enlever un clou dans la barrière pour chaque jour
où il n'aurait pas perdu patience.
Les jours passèrent et finalement, le garçon put dire
à son père qu'il avait enlevé tous les clous de la barrière.
Le père conduisit son fils devant la barrière et lui
dit:
"Mon fils, tu t'es bien comporté, mais regarde tous
les trous qu'il y a dans la barrière.
Elle ne sera plus jamais comme avant.
Quand tu te disputes avec quelqu'un et
que tu lui dis quelque chose de méchant, tu lui
laisses une blessure comme celle-là.
Tu peux planter un couteau dans un homme et après lui retirer
mais il restera toujours une blessure..."
Peu importe combien de fois tu t'excuseras, la blessure restera.
Une blessure verbale fait aussi mal qu'une blessure physique.
Les amis sont des bijoux rares, ils te font sourire
et t'encouragent.
Ils sont prêts à t'écouter quand tu en as besoin,
ils te soutiennent et ils t'ouvrent leur coeur .
Montre à tes amis combien tu les aimes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum