Samedi 3 novembre

Aller en bas

Samedi 3 novembre Empty Samedi 3 novembre

Message  jeremie le Ven 2 Nov - 19:01

Samedi 3 novembre 2012


C’est avec la bouche qu’on fait la déclaration publique pour le salut. — Rom. 10:10.

La façon dont Paul parle des réunions chrétiennes en 1 Corinthiens 14:26-33 nous renseigne sur leur déroulement au Ier siècle. Pour les premiers chrétiens, les réunions de la congrégation étaient l’occasion d’exprimer leur foi. En exprimant notre foi lors des réunions, nous contribuons grandement à “ bâtir la congrégation ”. (1 Cor. 14:12.) Même si nous assistons aux réunions depuis longtemps, n’est-il pas toujours aussi agréable d’écouter les réponses de nos frères et sœurs ? Nous sommes touchés lorsqu’un de nos fidèles compagnons âgés laisse parler son cœur. Nous sommes stimulés quand un ancien bienveillant fait une remarque pleine de discernement. Et nous ne pouvons nous empêcher de sourire quand un enfant donne une réponse des plus spontanées qui traduit son amour sincère pour Jéhovah. Ainsi, en participant, nous contribuons tous à rendre les réunions encourageantes. w10 15/10 4:10, 11.
jeremie
jeremie
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 1431
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Samedi 3 novembre Empty Re: Samedi 3 novembre

Message  Nathan le Sam 3 Nov - 7:25

Prenons un exemple: Un homme marche dans la campagne et voit de très nombreuses personnes en train de travailler à la moisson. Il se sent poussé à les aider et il le fait jusqu’à ce que la moisson soit terminée. Peut-il espérer recevoir un salaire avec les autres ouvriers? Non, car il ne s’était pas fait embaucher. Il n’avait convenu d’aucun salaire avec le maître de la moisson. Il n’avait pas pris les dispositions qui permettent normalement à un ouvrier de recevoir une rémunération. Il en va de même de ceux qui se mettent à servir Dieu. Romains 10:9, 10 ne s’applique donc pas seulement à une déclaration quelconque, mais particulièrement à une déclaration publique et solennelle, comme celle faite au moment du baptême par celui qui s’est voué à Dieu pour faire sa volonté. Ce texte dit: “Car si tu déclares publiquement cette ‘parole dans ta propre bouche’, que Jésus est Seigneur, et si tu exerces la foi dans ton cœur, que Dieu l’a relevé d’entre les morts, tu seras sauvé. Car c’est avec le cœur qu’on exerce la foi pour la justice, mais c’est avec la bouche qu’on fait la déclaration publique pour le salut.” Cette déclaration publique témoigne devant tous du choix qu’a fait une personne de travailler avec Jéhovah Dieu. Nous ne pouvons bien sûr nous attendre à ce que Dieu nous accorde la récompense de la vie éternelle si nous n’avons pas, en quelque sorte, signé notre contrat de travail avec lui.
17 Faisons maintenant une autre comparaison. Un jeune homme fréquente assidûment une jeune fille et affirme l’aimer beaucoup. Il l’invite à dîner, l’emmène au théâtre et lui offre des cadeaux. On pense qu’il lui fait la cour, et cependant, il évite soigneusement d’aborder la question du mariage. Peut-on dire qu’il aime vraiment la jeune fille? Elle, de son côté, pense vraisemblablement à se marier. Mais lui ne veut pas perdre sa liberté, se sentir enchaîné à une femme. Que ses serments d’amour sont donc faux et vides de sens, n’est-ce pas? Ainsi en est-il de toute personne qui dit aimer Jéhovah Dieu et éprouver de la reconnaissance pour tout ce qu’il a fait pour elle. Si, au bout d’un laps de temps raisonnable, elle ne se voue pas à Dieu pour faire sa volonté et suivre les traces de Jésus, ses déclarations sonnent creux, trahissent un manque d’amour, de confiance et de foi en Jéhovah Dieu, et il se peut même qu’elles manquent bel et bien de sincérité.
Nathan
Nathan
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 422
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : Ici ou là

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum