Jeune Témoin de Jéhovah face a des prêtres catholique

Aller en bas

Jeune Témoin de Jéhovah face a des prêtres catholique Empty Jeune Témoin de Jéhovah face a des prêtres catholique

Message  Nic le Mer 19 Déc - 16:32

En Pologne, un jeune Témoin désirait ardemment communiquer la vérité à ses camarades. Quand il leur a expliqué l’origine de la croix, la majorité d’entre eux ont admis qu’il ne faut pas l’adorer. Mais le prêtre ne l’entendait pas de cette oreille. Il a convoqué les parents d’élèves et a essayé de ternir la réputation des Témoins. Devant ces attaques, une mère a pris la parole pour signaler que son fils fumait, mais qu’il avait arrêté depuis qu’il étudiait la Bible avec les Témoins. Un autre jour, à l’école, la discussion a porté sur la doctrine de la Trinité. Le prêtre n’ayant pas réussi à l’expliquer de façon satisfaisante, il a promis de faire venir un autre prêtre pour clarifier la question. Le jeune Témoin et quelques-uns de ses camarades qui s’intéressaient à la vérité se sont soigneusement préparés en vue d’une discussion biblique qui promettait d’être ardue. Ils ont défendu avec succès l’enseignement de la Bible sur le nom de Dieu et ont réfuté les doctrines de l’Église ayant trait à la Trinité, au culte de Marie et à la croix. La classe est parvenue à cette conclusion: “Si ces croyances catholiques fondamentales sont fausses, qu’en est-il du reste?”
L’un des prêtres présents, un catéchiste, a fait cet aveu: “Vous m’avez convaincu. La Trinité n’existe pas.” Il a accepté une étude de la Bible, tout comme sept élèves. Le jeune Témoin a dirigé lui-même deux de ces études. Tous, y compris le prêtre, ont commencé à assister aux réunions. Le prêtre n’a pas tardé à se défroquer, et il continue à étudier. Il veut maintenant servir, non pas un dieu trin, mais le seul vrai Dieu, Jéhovah.

yb93 p. 50-51
Nic
Nic
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 262
Date d'inscription : 25/10/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jeune Témoin de Jéhovah face a des prêtres catholique Empty Re: Jeune Témoin de Jéhovah face a des prêtres catholique

Message  Nathan le Mer 19 Déc - 17:54

J'aimerais vous raconter le cas d'un des mes amis intimes qui en 1958 eu le courage d'écrire au pape Jean XXIII, lui demandant ce qu'il fallait faire pour retrouver la foi. Voici son histoire. Il avait été chassé du séminaire en 1954, parce que ses parents étaient inscrits au parti communiste.Ne pouvant pas trouver de travail dans son pays, il émigra en 1956 en France. Dans ce beau pays il rencontra une jeune fille dans le train qui lui laissa un tract qui sont les Témoins de Jéhovah. impossible de trouver quelques personne qui lui dise où il pouvait rentrer ces personnes pour avoir des explications plus précises. une quinzaine de jours passèrent et il lus plusieurs fois ce tract et senti en lui le besoin de retrouver la foi en Dieu. Alors il decvida d'aloler demander audience au curé de la paroisse et lui fit part de son désir d'écrire au pontife a Rome.
Voici la conversation eu avec le brave curé:
Mon père je vais écrire au pape et lui demander ce qu'il faut faire pour retrouver ma foi. Après tout je n'ai rien fait de mal pour être chassé du séminaire.
Tu pense vraiment que le saint père va te répondre? Qu’il va prendre en considération ta lettre?
OUI! n'est-il pas le représentant de Dieu sur terre? N'est-il pas le vicaire du Christ? Jésus écoutait tout le monde, riches et pauvres accourraient vers lui! Alors il doit écouter aussi un pauvre émigrant comme moi et pas seulement les grands de ce monde pourri. Mon père
L'abbé ne répondit plus rien.
Une quinzaine de jours passèrent lorsque mon ami reçu la réponse pontificale signée par le sceau de Jean XXIII.
La réponse était la suivante "L'avenir appartient aux battants et qu'il ne fallait regarder l'avenir comme si rien n'était arrivé. Quant a la foi il fallait présenter la lettre au curé de la paroisse pour qu'il intercédé auprès de la vierge Marie pour qu'elle avec son fils Jésus remonte au Père afin que je retrouve la vraie foi celle de la mère église apostolique romaine. Une indulgence plénière était accordée de 365 jours accompagnée de la bénédiction papale. Le samedi suivant mon ami se rendit au rendez-vous avec le jeune abbé avec la lettre pontificale et dommage qu'il lui la laissa en souvenir. lorsque le jeune abbé pris les habits de cérémonie pour la bénédiction pontificale mon ami lui dit ceci:
JE N'AI PAS BESOIN DE TANT DE SALAMALECS POUR RETROUVER MA FOI; QU'ON ME DISE COMMENT ET OÛ JE PEUX LA TROUVER;
Le jeune abbé ne savais plus quoi dire.
Avant de partir mon ami lui dit encore:
Mon père connaissez-vous ce proverbe africain?"Même si Dieu veille sur ton troupeau, confie-le à un berger attentif"

Mon père, l'église fit-elle apostolique ne m'apporte aucun soulagement, mais je vais aller à la recherche des personnes qui m'ont donné ce petit tract qui a bouleversé ma vie
"
Lui montra le tract et s'en alla. Quelques mois plus tard en promenant dans le boulevard avant d'aller au cinéma avec des amis il rencontra la jeune fille et lui demanda où pouvait assister à leur réunions et depuis cette date il est un de nos frères et la jeune fille son épouse
Nathan
Nathan
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 422
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : Ici ou là

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum