Vendredi 13 septembre

Aller en bas

Vendredi 13 septembre Empty Vendredi 13 septembre

Message  Invité le Jeu 12 Sep - 7:14

Texte pour le Vendredi 13 septembre


Ces paroles que je t’ordonne aujourd’hui devront être sur ton cœur ; il faudra que tu les inculques à ton fils. — Deut. 6:6, 7.


Il se peut qu’un homme subvienne convenablement aux besoins matériels de sa famille. Mais s’il n’assume pas la direction spirituelle de son foyer, il n’agit pas avec sagesse. C’est pourquoi on lit en 1 Timothée 3:4 que le chef de famille qui aspire à des responsabilités supplémentaires dans la congrégation doit être un homme “ qui préside de belle façon sa propre maisonnée, qui tienne ses enfants dans la soumission en toute dignité ”. Posez-vous donc la question : ‘ Ai-je organisé mon emploi du temps de manière à ce que le culte familial ait lieu régulièrement ? ’ Il arrive que des chrétiennes soient presque obligées de supplier leur conjoint d’assurer la direction spirituelle de leur foyer. Chaque mari chrétien devrait se demander sérieusement comment il considère cette responsabilité. Bien entendu, pour que le culte familial atteigne son but, il est essentiel que la femme soutienne cette disposition et coopère avec son mari. w11 15/4 1:17.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vendredi 13 septembre Empty Re: Vendredi 13 septembre

Message  jeremie le Ven 13 Sep - 8:34

(1 Timothée 3:5) (si quelqu’un, en effet, ne sait pas présider sa propre maisonnée, comment prendra-t-il soin de la congrégation de Dieu ?)
Il semblerait qu’au Ier siècle la majorité des anciens étaient mariés et pères de famille. Quand il a exposé les conditions requises de l’homme qui “ aspire à une fonction de surveillant ”, Paul a précisé que ce chrétien devait être “ quelqu’un qui préside de belle façon sa propre maisonnée, qui tienne ses enfants dans la soumission en toute dignité ”. — 1 Timothée 3:1, 4.
Comme nous l’avons vu, il n’était pas obligatoire d’avoir des enfants ni même d’être marié pour être surveillant. Mais s’il était marié, le chrétien ne remplissait les conditions requises d’un ancien ou d’un assistant ministériel que s’il exerçait convenablement son autorité sur sa femme, avec amour, et se montrait capable de tenir ses enfants dans la soumission (1 Corinthiens 11:3 ; 1 Timothée 3:12, 13). Tout manquement grave dans ce domaine l’empêchait de recevoir des privilèges spéciaux dans la congrégation. Paul explique pourquoi : “ Si quelqu’un, en effet, ne sait pas présider sa propre maisonnée, comment prendra-t-il soin de la congrégation de Dieu ? ” (1 Timothée 3:5). Si ceux de sa propre chair ne se montraient guère disposés à se soumettre à sa surveillance, comment les autres réagiraient-ils ?

jeremie
jeremie
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 1431
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum