Mercredi 6 novembre

Aller en bas

Mercredi 6 novembre Empty Mercredi 6 novembre

Message  Yasashi le Mar 5 Nov - 6:16

Texte pour le Mercredi 6 novembre 2013


Si quelqu’un ne trébuche pas en parole, celui-là est un homme parfait. — Jacq. 3:2.

Des divergences et des malentendus surviennent inévitablement entre chrétiens (Phil. 4:2, 3). Cependant, il est possible de résoudre ces problèmes sans troubler la paix de la congrégation. Par exemple, si nous nous rendons compte que nous avons offensé quelqu’un, appliquons le conseil de Jésus contenu en Matthieu 5:23, 24. Imaginons à présent qu’un compagnon chrétien nous traite quelque peu injustement. Devrions-nous nous attendre à ce qu’il vienne nous présenter ses excuses ? L’amour “ ne tient pas compte du mal subi ”, lit-on en 1 Corinthiens 13:5. Quand on nous offense, nous poursuivons la paix en pardonnant et en oubliant (Col. 3:13). C’est la meilleure façon de gérer les petites frictions de la vie quotidienne, car on entretient ainsi des relations paisibles avec les autres. Un proverbe déclare que la “ beauté [d’un homme] est de passer sur la transgression ”. — Prov. 19:11. w11 15/8 4:4, 5.


Voici ce qu’on lit en Matthieu 18:15 : “ Si ton frère commet un péché, va exposer sa faute entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. ” Même si, dans le contexte de Matthieu 18:15-17, il est question de péchés graves, nous devrions appliquer le principe énoncé au verset 15, à savoir aller trouver celui qui nous a offensé et, en privé, chercher à renouer des relations sereines avec lui.
Yasashi
Yasashi
Proclamateur/rice non baptisé

Messages : 451
Date d'inscription : 31/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mercredi 6 novembre Empty Re: Mercredi 6 novembre

Message  jeremie le Mer 6 Nov - 6:11

“ [L]a beauté [d’un homme] est de passer sur la transgression ”, lit-on en Proverbes 19:11. Jésus, au moment où il souffrait le plus, a imité son Père en manifestant le pardon (Luc 23:34). Vos enfants peuvent apprendre la beauté du pardon lorsque votre pardon les réconforte.
Willy, cinq ans, aime faire du coloriage avec sa grand-mère. Un jour, sa mamie s’est brusquement arrêtée de colorier, a sèchement repris Willy et a quitté la table. Willy était au bord des larmes. Son père, Sam, explique : “ La grand-mère de Willy est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Nous le lui avons fait comprendre avec des mots à sa portée. ” Sam a ensuite rappelé à Willy qu’on lui avait souvent pardonné, et qu’il devrait donc pardonner, lui aussi. Il a été stupéfait de la réaction de son fils. “ Vous ne pouvez pas savoir ce que ma femme et moi avons ressenti en voyant notre petit bonhomme aller vers sa grand-mère de 80 ans, lui parler d’un air contrit et la prendre par la main pour la ramener à la table. ”
C’est effectivement une beauté lorsque des enfants apprennent à ‘ continuer à supporter ’ les manquements et les erreurs des autres et à leur pardonner (Colossiens 3:13). Donnez à votre enfant l’assurance que, même si quelqu’un cherche l’affrontement, une réponse paisible peut avoir beaucoup d’effet, car “ quand Jéhovah prend plaisir aux voies d’un homme, il fait vivre en paix avec lui ses ennemis eux-mêmes ”. — Proverbes 16:7.
jeremie
jeremie
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 1431
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mercredi 6 novembre Empty Re: Mercredi 6 novembre

Message  jordan le Mer 6 Nov - 11:53

Imaginons à présent qu’un compagnon chrétien nous traite quelque peu injustement. Devrions-nous nous attendre à ce qu’il vienne nous présenter ses excuses ? L’amour “ ne tient pas compte du mal subi ”, lit-on en 1 Corinthiens 13:5. Quand on nous offense, nous poursuivons la paix en pardonnant et en oubliant (Col. 3:13). C’est la meilleure façon de gérer les petites frictions de la vie quotidienne, car on entretient ainsi des relations paisibles avec les autres. Un proverbe déclare que la “ beauté [d’un homme] est de passer sur la transgression ”. — Prov. 19:11. w11 15/8 4:4, 5.
Oui, ce sont effectivement des paroles pleine de sagesse et très efficaces.
En restant très attaché à ce qui est pur et vrai, on a l'avantage, qui plus est c'est très bon pour la santé.
Mais que faire si nous ne parvenons pas à passer sur une offense ? Il ne serait pas sage d’en parler à tous ceux qui veulent bien nous prêter une oreille attentive. Pareille réaction ne ferait que nuire à la paix de la congrégation. Comment résoudre le problème paisiblement ? Voici ce qu’on lit en Matthieu 18:15 : “ Si ton frère commet un péché, va exposer sa faute entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. ” Même si, dans le contexte de Matthieu 18:15-17, il est question de péchés graves, nous devrions appliquer le principe énoncé au verset 15, à savoir aller trouver celui qui nous a offensé et, en privé, chercher à renouer des relations sereines avec lui.

________________
https://www.jw.org/fr/cours-bibliques-gratuits/ cheers

Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera.

http://www.watchtower.org/f/bh/article_00.htm

Mercredi 6 novembre Nouvel11
jordan
jordan
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2001
Date d'inscription : 22/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Mercredi 6 novembre Empty Re: Mercredi 6 novembre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum