Quand des oiseaux se crashent...

Aller en bas

Quand des oiseaux se crashent... Empty Quand des oiseaux se crashent...

Message  Yasashi le Ven 22 Nov - 6:49


Quand des oiseaux se crashent...



Il fait  jour, et pourtant, le pic maculé percute le gratte-ciel avant de s’écraser sur le sol : il n’a pas vu la vitre. Un piéton compatissant trouve l’oiseau encore sonné et veille sur lui, espérant qu’il va se remettre. Ses espoirs ne tardent pas à se concrétiser : l’oiseau se met à pépier, se relève, ébouriffe ses plumes et s’envole.
Malheureusement, tous les oiseaux ne sortent pas indemnes de telles collisions. En fait, la moitié d’entre eux environ meurent. Selon certaines études, rien qu’aux États-Unis, plus de 100 millions d’oiseaux sont tués chaque année à la suite de collisions avec des immeubles de différentes sortes, explique la société Audubon. Certains chercheurs vont même jusqu’à avancer un chiffre avoisinant le milliard ! Pourquoi donc des oiseaux percutent-ils en plein vol des immeubles ? Peut-on faire quelque chose pour assurer leur sécurité ?
Vitres et lumières : coupables de meurtres
Pour les oiseaux, les vitres sont synonymes de danger. Souvent, quand les fenêtres sont propres et transparentes, les oiseaux ne perçoivent que ce qu’il y a de l’autre côté, de la verdure et un peu de ciel, par exemple. Par conséquent, des oiseaux sans défiance percutent parfois la vitre en plein vol. Ils peuvent aussi voir des plantes décoratives à l’intérieur de halls vitrés ou de maisons et essayer de s’y poser.
Le verre à couche ou réfléchissant cause aussi des problèmes. Quelquefois, des oiseaux distinguent, non la vitre, mais le reflet des environs ou du ciel et, là encore, viennent se blesser. Des oiseaux se sont même tués contre les vitres des lieux d’accueil et des tours d’observation dans les parcs ornithologiques et les réserves naturelles ! L’ornithologiste et professeur de biologie Dr Daniel Klem junior pense que davantage d’oiseaux meurent en percutant des fenêtres en plein vol qu’à cause de n’importe quel autre facteur de mortalité lié à l’homme, sauf peut-être la destruction de leur habitat.
Certains oiseaux sont plus vulnérables. Par exemple, la plupart des oiseaux chanteurs migrent la nuit et se repèrent, au moins en partie, grâce aux étoiles. Ils peuvent par conséquent être perturbés par les lumières brillantes des grands immeubles. En effet, certains étaient tellement désorientés qu’ils ont tourné en rond, sans but, jusqu’à ce qu’ils s’écroulent, épuisés. Un autre danger se présente durant la nuit, par temps de pluie ou d’épaisse couverture nuageuse. Les oiseaux ont tendance à voler à des altitudes plus basses, ce qui augmente le risque de collision avec de grands immeubles.
L’impact sur les populations d’oiseaux
D’après un rapport, à Chicago (États-Unis), un seul gratte-ciel a causé une moyenne de 1 480 morts recensées durant la saison de la migration. En effet, sur une période de 14 années consécutives, ce même bâtiment a provoqué la mort de quelque 20 700 oiseaux. Évidemment, le chiffre total d’oiseaux ayant percuté l’immeuble était sans doute beaucoup plus élevé. De plus, ces oiseaux “ ne sont pas des pigeons, des goélands ou des oies ”, déclare Michael Mesure, le directeur du Programme-alerte aux lumières meurtrières de Toronto, au Canada, mais bien “ des oiseaux dont les populations sont en voie d’extinction ”.
À titre d’exemple, récemment, en Australie, les vitres ont tué en un an seulement 30 perruches de Latham environ, alors qu’il n’en reste que 2 000. Aux États-Unis, de nombreux spécimens de paruline de Bachman — espèce que l’on trouve dans des musées et désormais probablement éteinte — ont été ramassés suite à des collisions avec un phare de Floride.
Parmi les oiseaux survivant à ces collisions, beaucoup sont blessés ou affaiblis. Cela peut être particulièrement dangereux pour les oiseaux migrateurs. S’ils sont blessés et qu’ils tombent dans un endroit où il y a de nombreux immeubles, ils peuvent mourir de faim ou devenir la proie d’autres animaux, certains ayant appris à profiter de cette source occasionnelle de nourriture.
Oiseaux et immeubles peuvent-ils faire bon ménage ?
Afin de ne pas les percuter, les oiseaux ont besoin de voir les parois vitrées et de les identifier en tant qu’objets solides. Pour ce faire, certains propriétaires ont sacrifié la vue qu’ils avaient en fixant des décalcomanies, des autocollants ou d’autres choses visibles à l’extérieur des fenêtres contre lesquelles des oiseaux pourraient entrer en collision. Selon le professeur Klem, l’important n’est pas les dessins ou les autocollants en eux-mêmes, mais l’espacement entre ceux-ci. D’après ses recherches, ces signaux visuels ne devraient pas être séparés de plus de cinq centimètres horizontalement et de dix centimètres verticalement.
Que peut-on faire pour aider les oiseaux qui effectuent leur migration de nuit ? “ Les collisions nocturnes avec les immeubles [...] sont largement évitables, rien qu’en appuyant sur un interrupteur ”, explique la consultante en recherche écologique Lesley Evans Orgen. Dans certaines villes, les lumières décoratives des gratte-ciel sont désormais baissées ou éteintes à une certaine heure de la nuit, en particulier durant la période de migration. En d’autres endroits, des filets ont été placés sur les fenêtres des grands immeubles pour que les oiseaux ne confondent pas les reflets du ciel avec le ciel lui-même.
De telles mesures peuvent réduire le taux de mortalité de près de 80 %, sauvant ainsi chaque année des millions d’oiseaux. Mais le problème de base ne disparaîtra probablement pas, car les gens aiment les lumières et le verre. Par conséquent, des organisations pour le bien-être des oiseaux, comme la société Audubon, s’efforcent de persuader les architectes et les promoteurs d’être plus sensibles aux besoins de la nature.
Yasashi
Yasashi
Proclamateur/rice non baptisé

Messages : 451
Date d'inscription : 31/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quand des oiseaux se crashent... Empty Re: Quand des oiseaux se crashent...

Message  jeremie le Sam 23 Nov - 9:49

Ce sont des tueurs invisibles : les surfaces vitrées sont mortelles pour les oiseaux. Ils ne peuvent éviter un obstacle qu’ils ne voient pas. Les gardiens de phare connaissaient bien cette incapacité : tous les matins, ils allaient ramasser les bécasses qui se fracassaient contre les vitres. Ces phares, vitrés et allumés, nous les avons en quelque sorte multipliés dans les villes : les surfaces vitrées des bâtiments sont les phares d’aujourd’hui. Pierre Athanaze est le président de l’association pour la protection des animaux sauvages.

Il est possible de rendre les surfaces vitrées des bâtiments existants moins meurtrières. Ne pas laisser la lumière allumée dans les bureaux la nuit, ce qui permet aussi de faire des économies d’énergie, équiper la fenêtre d’un rideau ou coller des figurines sur les vitres comme on l’a fait sur la grande bibliothèque de France à Paris qui étaient un mouroir pour les oiseaux. Pour les bâtiments neufs, les techniques sont déjà éprouvées : vitres dépolies, sablées, verre opaque. Pour que les oiseaux continuent de rivaliser avec les bruits urbains aux premières heures du jour.
jeremie
jeremie
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 1431
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quand des oiseaux se crashent... Empty Re: Quand des oiseaux se crashent...

Message  Yasashi le Dim 24 Nov - 6:45

Ce sont des tueurs invisibles : les surfaces vitrées sont mortelles pour les oiseaux.

Exact ! Chaque année des centaines de millier d'oiseaux en son victimes Mad 
Yasashi
Yasashi
Proclamateur/rice non baptisé

Messages : 451
Date d'inscription : 31/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quand des oiseaux se crashent... Empty Re: Quand des oiseaux se crashent...

Message  jeremie le Dim 24 Nov - 8:09


Mais que peut t'on faire a notre niveau pour aider ses belle créature de Jéhovah toute la question est la ?
En tous les cas vivement Harmaguédon comme sa ses petite créature ne se ferons plus de mal.
jeremie
jeremie
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 1431
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quand des oiseaux se crashent... Empty Re: Quand des oiseaux se crashent...

Message  Yasashi le Lun 25 Nov - 7:01

La protection des oiseaux commence chez soi ! Avant de poser une surface vitrée qui représente un danger pour les oiseaux, demandez-vous:

la vitre doit-elle vraiment être transparente ou fortement réfléchissante?

une protection mobile, utilisée seulement en cas de nécessité, pourrait-elle suffir (p. ex. protection contre le vent) ?

pourrait-on opter pour un type de construction où les vitres ne sont pas en continuité de la façade, mais en retrait ?

où le danger est-il le plus élevé et que faire pour le diminuer ?

Considérez les alternatives suivantes :
vitres nervurées, cannelées, dépolies, sablées, corrodées, teintées, imprimées
verre le moins réfléchissant possible (degré de réflexion max. 15 %)
verre opaque, de cathédrale, pavés de verre ou plaques alvéolaires
autres matériaux opaques
fenêtres à croisillons
vélux plutôt que fenêtres sur le côté
surfaces vitrées inclinées plutôt qu’à angle droit
Le verre teinté que l’on trouve dans le commerce n’est pas recommandé, car il réfléchit
habituellement fortement l’environnement.

Mesures de protection ultérieures:
glas stripes Si la surface vitrée existe déjà :
seul un marquage couvrant toute la surface, contrastant le plus possible avec l’environnement, apporte une protection suffisante
des bandes verticales autocollantes, larges de 2 cm et espacées au maximum de 10 cm les unes des autres (ou 1 cm de large pour un espacement de 5 cm au max.) sont très efficaces
n’utiliser que des bandes autocollantes de bonne qualité
si possible, poser le marquage sur l’extérieur de la vitre
Attention : les autocollants peuvent causer des tensions sur la vitre et exceptionnellement provoquer des cassures; en cas de doute, demander conseil à votre fournisseur.
Yasashi
Yasashi
Proclamateur/rice non baptisé

Messages : 451
Date d'inscription : 31/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quand des oiseaux se crashent... Empty Re: Quand des oiseaux se crashent...

Message  jeremie le Lun 25 Nov - 9:04


Merci mon petit Yasashi pour ses réponse cela vas nous faire réfléchir et si nous pouvons faire attention quand nous installons des vitres car nous devons les protéger cela est de notre devoir !!
jeremie
jeremie
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 1431
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quand des oiseaux se crashent... Empty Re: Quand des oiseaux se crashent...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum