Lundi 16 décembre

Aller en bas

Lundi 16 décembre Empty Lundi 16 décembre

Message  Yasashi le Dim 15 Déc - 7:13

Texte pour le Lundi 16 décembre


Je sais bien, ô Jéhovah, qu’à l’homme tiré du sol n’appartient pas sa voie. Il n’appartient pas à l’homme qui marche de diriger son pas. — Jér. 10:23.



Que penseriez-vous d’un randonneur inexpérimenté qui s’aventurerait seul dans une jungle ou un désert, sans se faire accompagner d’un guide chevronné ni même se munir d’une boussole ? Ignorant comment survivre au milieu d’une nature hostile et comment parvenir à destination en toute sécurité, il mettrait tout bonnement sa vie en danger. De la même manière, celui qui pense être en mesure de tracer son chemin dans ce monde mauvais sans laisser Dieu le guider se place dans une situation dangereuse. Pour réussir à traverser ce système de choses, il est essentiel d’adresser à Jéhovah la même requête que David : “ Que mes pas saisissent tes pistes, sur lesquelles mes pieds ne chancelleront nullement. ” — Ps. 17:5 ; 23:3. w11 15/12 2:7, 8.



Si nous prions et étudions régulièrement la Parole de Dieu, notamment les enseignements de Christ, l’esprit saint augmentera notre compréhension de la sagesse de Jéhovah, afin que nous puissions aller dans le sens de sa volonté (1 Cor. 2:10). En outre, à supposer que nous nous trouvions subitement à la croisée des chemins, l’esprit nous montrera la direction à prendre. Il nous rappellera des principes bibliques que nous connaissons et nous permettra de discerner quelle voie ces principes nous invitent à emprunter.
Yasashi
Yasashi
Proclamateur/rice non baptisé

Messages : 451
Date d'inscription : 31/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Lundi 16 décembre Empty Re: Lundi 16 décembre

Message  jeremie le Lun 16 Déc - 8:51

La Bible affirme que les humains n’ont ni la capacité ni le droit de se gouverner. “ Il n’appartient pas à l’homme qui marche de diriger son pas ”, a écrit le prophète Jérémie. — Jérémie 10:23.
Tout comme les humains n’ont pas été créés pour voler par leurs propres forces, ils ne l’ont pas été non plus pour se diriger par eux-mêmes. Au sujet des limites des gouvernements, l’historien David Fromkin a fait remarquer : “ Les gouvernements sont composés d’humains ; par conséquent, ils sont sujets aux échecs et leur avenir est incertain. Ils exercent un pouvoir, mais ce pouvoir est limité. ” (La question du gouvernement [angl.]). Dès lors, il n’est pas étonnant que la Bible nous déconseille de placer notre confiance dans les humains. — Psaume 146:3.

Prenons un exemple qui tombe bien avec ce que dit Jérémie 10:23


Les engins spatiaux des hommes ont, eux aussi, besoin d’être guidés. Dans nombre de ces appareils, ce besoin est satisfait par un système de guidage dans lequel interviennent un ordinateur, des capteurs, un autopilote inertiel et des moteurs auxiliaires pour la correction automatique de la trajectoire. La nécessité de ces instruments peut illustrer le besoin qu’ont les hommes de la direction de Dieu.
L’ordinateur est le “cerveau” du vaisseau spatial. Le programmateur y a introduit une trajectoire mathématique, une courbe idéale reliant le point de départ à l’objectif. Cette courbe idéale peut également tenir compte des obstacles à éviter et des régions interdites à la navigation.
Les capteurs servent à indiquer la vitesse et la position du vaisseau à l’aide de relevés. Ainsi, l’un des moyens utilisés consiste à recourir à un appareil qui repère la position de l’engin spatial par rapport aux étoiles et aux planètes.
L’autopilote inertiel est un instrument d’estimation qui enregistre les accélérations et en tient compte dans le calcul de la vitesse et de la position du vaisseau. Il fonctionne en liaison avec les capteurs. Toute déviation provoquée par l’autopilote inertiel proviendrait d’un défaut de fabrication de cet instrument.
Les signaux provenant des capteurs et de l’autopilote vont à l’ordinateur qui tient compte dans ses corrections des écarts, des erreurs et des imperfections de tous ces signaux. Ensuite, à l’aide de ces informations, l’ordinateur évalue la position et la vitesse du vaisseau spatial, les compare avec la courbe idéale prévue au départ dans son programme, puis détermine les corrections à apporter pour remettre l’appareil sur la bonne voie. Ces corrections sont ensuite envoyées sous forme de signaux électriques aux vérins.
jeremie
jeremie
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 1431
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum