Mercredi 18 décembre

Aller en bas

Mercredi 18 décembre Empty Mercredi 18 décembre

Message  Yasashi le Mar 17 Déc - 6:28

Texte pour le Mercredi 18 décembre


Aucun homme qui a mis la main à la charrue et regarde les choses qui sont derrière n’est fait pour le royaume de Dieu. — Luc 9:62.



C’est par ces mots que Jésus a répondu à un homme qui voulait retourner chez lui pour faire ses adieux à sa famille avant de devenir son disciple. Jésus était-il dur, déraisonnable ? Pas du tout. Il était conscient que la requête de son interlocuteur n’était qu’une excuse pour se soustraire à sa responsabilité. Et il a associé le fait de remettre une décision à plus tard à celui de “ regarde[r] les choses qui sont derrière ”. Que le laboureur regarde momentanément derrière lui ou qu’il abandonne carrément sa charrue et fasse demi-tour, cela change-t-il quelque chose ? Non. Dans un cas comme dans l’autre, il détourne son attention de sa tâche, qui en pâtit. Plutôt que d’être tournés vers le passé, nous devons diriger résolument notre regard vers l’avenir. Cette pensée est clairement exprimée en Proverbes 4:25 : “ Quant à tes yeux, ils doivent regarder en face, oui tes yeux rayonnants doivent porter leurs regards droit devant toi. ” w12 15/3 4:3, 4.


Nous avons une bonne raison de ne pas regarder les choses qui sont derrière : nous vivons “ les derniers jours ”. (2 Tim. 3:1.) Ce ne sont pas simplement deux villes impies qui vont être balayées, mais le système de choses mondial. Que faire pour ne pas subir le même sort que la femme de Lot ? Il nous faut d’abord définir quelles ‘ choses derrière nous ’ nous serions tentés de regarder (2 Cor. 2:11). Ensuite, nous devons déterminer ce qui nous empêchera de nous focaliser sur ces choses
Yasashi
Yasashi
Proclamateur/rice non baptisé

Messages : 451
Date d'inscription : 31/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Mercredi 18 décembre Empty Re: Mercredi 18 décembre

Message  jeremie le Mar 17 Déc - 6:45

Jésus Christ parla du labour pour souligner l’importance d’être disciple d’un cœur entier. À un homme qui exprima le désir de devenir disciple en posant la condition de pouvoir d’abord faire ses adieux à sa maisonnée, Jésus répondit : “ Aucun homme qui a mis la main à la charrue et regarde les choses qui sont derrière n’est fait pour le royaume de Dieu. ” (Lc 9:61, 62). Un laboureur qui se laisserait distraire de son travail ne ferait pas des sillons droits. Pareillement, celui qui est invité à être un disciple chrétien, mais qui se laisse détourner des responsabilités qui en découlent, n’est plus fait pour le Royaume de Dieu. Comme le Fils de Dieu le démontra dans son propre cas, même les liens familiaux les plus étroits passent après l’accomplissement fidèle de la volonté divine. — Mc 3:31-35 ; 10:29, 30.
jeremie
jeremie
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 1431
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum