Samedi 31 mai

Aller en bas

Samedi 31 mai Empty Samedi 31 mai

Message  Yasashi le Ven 30 Mai - 7:56

Texte pour le Samedi 31 mai


Qu’est-ce que le mortel pour que tu penses à lui [...] ? (Ps. 8:4).


Est-il raisonnable de croire que Dieu porte un intérêt personnel à de faibles humains ? Comme on le voit dans le texte d’aujourd’hui, le psalmiste David s’est lui-même posé la question — peut-être en raison de ce qu’il avait vécu. Jéhovah avait trouvé en lui, le plus jeune fils de Jessé, « un homme selon son cœur » et l’avait pris « de derrière le petit bétail, pour devenir guide » sur Israël (1 Sam. 13:14 ; 2 Sam. 7:Cool. Imaginez ce que David a dû ressentir à l’idée que le Créateur de l’univers avait prêté attention à ses méditations alors qu’il n’était qu’un jeune berger... L’intérêt personnel que Dieu nous manifeste aujourd’hui nous touche tout aussi profondément. Jéhovah réunit dans le vrai culte « les choses désirables de toutes les nations » et donne à ses serviteurs les moyens de demeurer intègres (Hag. 2:7). w12 15/4 5:3, 4.

Un passage décrit fort bien l’attention bienveillante de Dieu, il s’agit du célèbre Psaume 23. Les premiers mots de ce psaume comparent Jéhovah à un berger attentionné : “ Jéhovah est mon Berger. Je ne manquerai de rien. ”
Yasashi
Yasashi
Proclamateur/rice non baptisé

Messages : 451
Date d'inscription : 31/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Samedi 31 mai Empty Re: Samedi 31 mai

Message  gédéon22 le Sam 31 Mai - 17:14

La leçon la plus simple que l’univers nous enseigne est à la fois la plus évidente. Alors que l’homme orgueilleux du Moyen Âge s’efforçait de l’ignorer, les poètes de la Bible l’ont humblement reconnue il y a des millénaires. Il s’agit de la petitesse de l’homme.
Les découvertes récentes apportent du crédit à l’appréciation réaliste que le roi David portait sur l’homme. Il a dit: “Quand je vois tes cieux, œuvre de tes doigts, la lune et les étoiles que tu as préparées, qu’est-ce que l’homme mortel pour que tu te souviennes de lui, et le fils de l’homme tiré du sol pour que tu prennes soin de lui?” — Psaume 8:3, 4.
L’astronomie a dévoilé l’immensité et la majesté du cosmos. Elle nous parle d’étoiles aux dimensions titanesques, de distances inimaginables, de périodes de temps incommensurables qui défient notre intelligence, de fournaises cosmiques qui engendrent des températures s’élevant à des millions de degrés, de jaillissements d’énergie à côté desquels l’explosion d’un milliard de bombes nucléaires ferait pâle figure. Or, tout cela est fort justement dépeint en ces termes dans le livre de Job: “Voici, ce sont là les bords de ses voies, et quel murmure de la chose a-t-on entendu à son sujet! Mais son puissant tonnerre, qui montrera qu’il le comprend?” (Job 26:14). Plus nous en apprenons sur l’univers, plus nous nous rendons compte que notre connaissance est limitée, et plus nous nous sentons petits. Une leçon qui incite l’observateur objectif à la réflexion.
Isaac Newton a reconnu ceci: “Il me semble n’avoir été qu’un jeune garçon qui cherche sur la grève, et trouve ici un caillou rond et poli, là une coquille aux brillantes couleurs; mais la mer, la vaste mer, elle s’étend inexplorée devant lui.”

________________
(Romains 8:31) Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?
gédéon22
gédéon22
MODERATEUR
MODERATEUR

Messages : 875
Date d'inscription : 04/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://temoindejehovahmondi.forum-canada.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum