Vendredi 26 septembre

Aller en bas

Vendredi 26 septembre Empty Vendredi 26 septembre

Message  Yasashi le Jeu 25 Sep - 6:37



Texte pour le Vendredi 26 septembre



Quiconque divorce d’avec sa femme — sauf pour motif de fornication — et se marie avec une autre, commet l’adultère (Mat. 19:9).


Quelqu’un qui n’est pas heureux en ménage pourrait se dire : « Vaut-il vraiment la peine de sauver mon couple ? Si seulement je pouvais revenir en arrière et refaire ma vie avec quelqu’un d’autre... » Certains rêvent d’en finir avec leur mariage. « J’aimerais tant retrouver ma liberté ! soupirent-ils. Et si je divorçais ? Même si je n’ai aucun motif biblique de divorce, je pourrais me séparer de lui (ou d’elle) et revivre enfin ! » Au lieu de raisonner ainsi ou de fantasmer sur ce qu’aurait pu être sa vie, le chrétien devrait tirer le meilleur parti de sa situation présente, rechercher la direction de Dieu et la suivre. Ce n’est pas parce qu’un chrétien obtient le divorce que, du point de vue des Écritures, il est libre de se remarier. Il est capital que celui qui envisage le divorce alors que ni lui ni son conjoint ne sont coupables d’immoralité sexuelle analyse ses mobiles dans la prière. w12 15/5 2:5, 6.


Quand des conjoints baptisés songent à se séparer ou à divorcer alors qu’ils n’ont aucun motif biblique de le faire, il y a lieu de penser que leur spiritualité est défaillante. Selon toute apparence, l’un des conjoints, voire les deux, n’applique pas certains principes bibliques. Si l’un et l’autre mettent réellement ‘ leur confiance en Jéhovah de tout leur cœur ’, il n’y a aucune raison qu’ils ne parviennent pas à ressouder leur couple. — Lire Proverbes 3:5, 6.
Yasashi
Yasashi
Proclamateur/rice non baptisé

Messages : 451
Date d'inscription : 31/10/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Vendredi 26 septembre Empty Re: Vendredi 26 septembre

Message  jordan le Ven 26 Sep - 13:33

Ce n’est pas parce qu’un chrétien obtient le divorce que, du point de vue des Écritures, il est libre de se remarier. Il est capital que celui qui envisage le divorce alors que ni lui ni son conjoint ne sont coupables d’immoralité sexuelle analyse ses mobiles dans la prière. w12 15/5 2:5, 6.
Oui, il est sage de considérer la parole de Jéhovah avant de prendre une décision contraire à la sainte Bible.
Hormis l'immoralité sexuelle il y a d'autres motifs qui peuvent rentrer en ligne de compte comme nous avons pu le voir dans une TG récente (la persécution) qui pourrait mettre la spiritualité en danger.
Cependant, il faut quand même que cela soit extrêmement grave pour en arriver là.
Chacun a une responsabilité devant Jéhovah, et le conjoint fera tout ce qui est en son possible pour que son son conjoint n'en vienne à trébucher par un divorce maquillé et abandonner notre culte pur.

________________
https://www.jw.org/fr/cours-bibliques-gratuits/ cheers

Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous libérera.

http://www.watchtower.org/f/bh/article_00.htm

Vendredi 26 septembre Nouvel11
jordan
jordan
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR

Messages : 2001
Date d'inscription : 22/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://arabochretiens.forum-actif.net/forum

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum