Continuez d’aimer vos ennemis et de faire du bien. — Luc 6:35.

Aller en bas

Continuez d’aimer vos ennemis et de faire du bien. — Luc 6:35. Empty Continuez d’aimer vos ennemis et de faire du bien. — Luc 6:35.

Message  jeremie le Mer 25 Aoû - 20:56

Texte pour le jeudi 26 août 2010

Dans son célèbre Sermon sur la montagne, Jésus a invité ceux qui l’écoutaient à aimer leurs ennemis et à prier pour ceux qui les persécutaient (Mat. 5:43-45). Il tenait à ce que ses disciples agissent avec amour à l’égard de ceux qui leur manifestaient de l’hostilité. L’évangéliste Luc a rapporté ainsi les paroles de Jésus : “ Je vous le dis, à vous qui écoutez : Continuez d’aimer vos ennemis, de faire du bien à ceux qui vous haïssent, de bénir ceux qui vous maudissent, de prier pour ceux qui vous insultent. ” (Luc 6:27, 28). Comme ceux qui ont pris à cœur les paroles de Jésus au Ier siècle, nous ‘ faisons du bien à ceux qui nous haïssent ’ en répondant à leur hostilité par des actes de bienveillance. Nous ‘ bénissons ceux qui nous maudissent ’ en leur parlant avec bonté. Enfin, nous ‘ prions pour ceux qui nous persécutent ’ et qui usent contre nous de violence physique ou d’autres traitements insultants. Nos prières sont une expression d’amour, car elles traduisent notre désir de voir nos persécuteurs changer d’état d’esprit et prendre des mesures qui leur procureront la faveur de Jéhovah. w08 15/5 2:3, 4.
jeremie
jeremie
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 1431
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Continuez d’aimer vos ennemis et de faire du bien. — Luc 6:35. Empty Re: Continuez d’aimer vos ennemis et de faire du bien. — Luc 6:35.

Message  Invité le Jeu 26 Aoû - 10:35

Selon Jésus, ceux qui ‘écoutaient’, c’est-à-dire qui prenaient vraiment ses paroles à cœur, devaient opposer à trois manifestations de haine, trois expressions d’amour correspondantes: 1) “Faire du bien à ceux qui vous haïssent” en répondant à leur animosité par des actes de bonté. 2) Si cette haine éclatait en insultes, il fallait alors “bénir ceux qui vous maudissent”. Plutôt que de leur rendre malédiction pour malédiction, les disciples de Jésus devraient parler sur un ton aimable et respectueux à leurs adversaires. 3) Si enfin l’hostilité de ces derniers dépassait le stade des insultes pour devenir une véritable ‘persécution’ au moyen de sévices ou autres mauvais traitements ‘insultants’, les chrétiens devraient “prier” pour leurs persécuteurs, supplier Dieu que leurs adversaires changent de condition de cœur et qu’ils obtiennent sa faveur.Jésus n’ordonnait pas à ses disciples de devenir physiquement et moralement parfaits, ce qui est impossible du fait que nous héritons tous du péché (Rom. 3:23; 5:12). Ces paroles sont plutôt un encouragement à imiter Jéhovah, le “Père céleste”, et à parfaire notre amour en lui donnant sa pleine mesure et en le rendant complet, jusqu’à y inclure nos ennemis. C’est d’ailleurs cette pensée que nous trouvons en conclusion du récit de Luc: “Continuez donc à vous rendre miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.”


Continuez d’aimer vos ennemis et de faire du bien. — Luc 6:35. Nom-nu10

WF 1978 1/10 p.6

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum