D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24.

Aller en bas

D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24. Empty D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24.

Message  jeremie le Mer 3 Nov - 23:00

Texte pour le jeudi 4 novembre 2010

Faire la paix avec un frère offensé mettra probablement notre humilité à l’épreuve. Les personnes humbles n’entrent pas dans des débats ni dans des conflits avec leurs compagnons pour faire valoir de prétendus droits. Cela créerait un climat malsain, semblable à celui qui existait parmi les chrétiens de la Corinthe antique. À propos de cette situation, l’apôtre Paul a fait ce constat qui incite à la réflexion : “ C’est une défaite complète pour vous que d’avoir des procès entre vous. Pourquoi ne vous laissez-vous pas plutôt faire du tort ? ” (1 Cor. 6:7). Jésus n’a pas dit que nous devions aller voir notre frère pour le convaincre que nous avons raison et qu’il a tort. Bien plutôt, notre objectif doit être de rétablir de bonnes relations. Pour faire la paix, nous devons exprimer nos sentiments avec sincérité. Nous devons aussi reconnaître que les sentiments de notre compagnon ont été blessés. Et si nous avons commis une erreur, nous voudrons sûrement nous excuser humblement. w09 15/2 2:3, 6, 7.
jeremie
jeremie
Témoin de Jéhovah
Témoin de Jéhovah

Messages : 1431
Date d'inscription : 23/05/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24. Empty Re: D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24.

Message  Invité le Jeu 4 Nov - 8:27

Notez bien le conseil de Jésus et mettez-vous à la place d’un Israélite à l’époque : vous apportez un présent à l’autel et, là, vous vous souvenez que votre frère a quelque chose contre vous. Que devez-vous faire ? Il vous faut laisser votre présent devant l’autel et aller faire la paix avec votre frère. Ce n’est qu’après avoir fait cela que vous pourrez revenir et offrir votre présent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24. Empty Re: D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24.

Message  Invité le Jeu 4 Nov - 11:20

Pour résumer notre magnifique texte du jour, j'aimerais vous faire partager cette très belle histoire:
LE PARDON


Quelque chose que l’on ne peut pas acheter
Un frère vint à savoir qu’un membre de sa congrégation avait lancé des calomnies sur son compte.
Interrogé, ce dernier ne nia pas les faits et se déclara disposé de tout faire pour réparer « le mal-dit » et démontrer son sincère repentir.
Le frère victime de ses calomniées l’invita dans sa ferme. Lui dit tous ce qui devait faire pour se faire pardonner. Très ponctuel, l’ex offenseur se présenta comme convenu.
Trouva l’offensé qui l’attendait avec une poule morte entre ses mains, lui la donna en disant :
« Si vraiment tu veux que je te pardonne, monte jusqu’à la cime de la colline et plume cette poule. »
Pour l’offenseur semblait chose très facile, recevoir le pardon en plumant une simple poule, monta rapidement à la cime de la colline et pluma la poule plume après plume, laissant au vent le soin de les faire envoler.
Tout content et avec une air de triomphe, redescendit à la ferme et dit au frère fermier :
« J’ai fait comme tu m’as demandé, maintenant tu me pardonne ? »
Mais le frère offensé lui répondit : "
Si tu veux être pardonné, reviens demain et je te dirais ce que tu pourras faire encore. »
« Tout ce que tu me demanderas je le ferais pour mériter ton pardon
" rétorqua le frère offenseur.
Le lendemain, anxieux de tout faire pour avoir le pardon, le frère était de bonne heure à la ferme.
L’offensé était sur le pas de la porte qui l’attendait avec la poule déplumée à la main.
Très surpris frère offenseur lui dit :
« Mais c’est la poule que j’ai plumé hier matin ? Que dois-je faire aujourd’hui ? »
Sans donner aucun signe de trouble, frère offensé répondit :
« Aujourd’hui mon cher frère, j’aimerais que tu récupère toutes les plumes que tu as enlevée hier et que tu les remettes une à une sur la poule »
« Mais c’est impossible, le vent les aura emportés je ne sais où, comment puis-je les récupérer ? »
« Alors ! Que penses-tu faire pour réparer ce que tu m’as fait par ton bavardage et mériter mon pardon ? Tu ne peux pas récupérer toutes les paroles que tu as dite, tu ne sais même pas où sont-elles allait finir avec mon renom ? Comment peux tu mes les rendre ? Si je te pardonne ce n’est pas en fonction de ce que tu peux faire pour moi. »
L’ex offenseur apprit une importante leçon. On ne peut pas toujours réparer le mal fait, c’est pourquoi il est bien de temps en temps de s’arrêter, méditer et réfléchir sur les tristes conséquences de chaque geste, de chaque action ou parole, avant de faire quoi que soit , même si ne la considérons pas comme une méchanceté.
Concernant le pardon, si nous le recevons, ce n’est pas pour des causes personnelles car on ne peut pas l’acheter, mais c’est un geste qu’on reçoit parce que l’autre personne veut agir avec amour envers nous, comme notre Dieu Jéhovah le fait avec une bonté imméritée envers chacun d’entre nous.



Dernière édition par Gaïus le Jeu 4 Nov - 16:45, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24. Empty Re: D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24.

Message  Invité le Jeu 4 Nov - 14:49

Conçus dans le péché et enfantés dans la faute, pétris d’imperfections héréditaires qui tendent sans cesse à nous rendre captifs de la loi du péché, nous avons grand besoin d’un Dieu qui ‘se souvient que nous sommes poussière’. Trois cents ans après David et sa magnifique description de Jéhovah dans le 103e Psaume, Michée, autre rédacteur de la Bible, a célébré le même Dieu de façon assez similaire pour son pardon miséricordieux des péchés d’autrefois: “Quel est le dieu comme toi, qui enlève la faute, qui pardonne le crime, qui n’exaspère pas pour toujours sa colère, mais qui prend plaisir à faire grâce? Une fois de plus, aie pitié de nous! foule aux pieds nos fautes, jette au fond de la mer tous nos péchés!” — Michée 7:18, 19, Jérusalem.
Dans les Écritures grecques, le mot pour “pardonner” signifie “laisser aller”. On notera que David et Michée, cités précédemment, évoquent la même idée par des expressions pleines de charme et imagées. Pour saisir pleinement l’extraordinaire étendue du pardon de Jéhovah, revoyons quelques-unes des nombreuses circonstances où ce pardon s’est manifesté. Le premier exemple montrera que l’intention de Jéhovah peut être infléchie et aller de la destruction au pardon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24. Empty Re: D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24.

Message  Invité le Jeu 4 Nov - 19:36

Il faut prendre l’initiative de faire la paix avec autrui. Cela passe avant tout le reste, même avant l’accomplissement d’un devoir religieux, par exemple l’offrande de présents sur l’autel du temple de Jérusalem qu’exigeait la Loi mosaïque. Autrement, Dieu n’agrée pas le culte qu’on lui rend. Les conseils de Jésus sont tout aussi efficaces aujourd’hui que des siècles en arrière.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24. Empty Re: D’abord, fais la paix avec ton frère. — Mat. 5:24.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum