Connaissez-vous la papesse Jeanne?

Aller en bas

Connaissez-vous la papesse Jeanne? Empty Connaissez-vous la papesse Jeanne?

Message  Invité le Lun 18 Oct - 15:16

Nous voici vers la fin du premier millénaire, plus précisément en 853 de notre ère.
L'existence de la papesse Jeanne qui fut admise durant plusieurs siècles, est aujourd'hui contesté après avoir subi des alternatives diverses.
L'église romaine, comprenant le scandale et le ridicule de cette aventure, rejette en bloc ce qu'elle appelle une fable digne du mépris des hommes éclairés (SIC).Elle n’existe que comme pure légende, le type de celles qui font des histoires sexy. Et quand on en vient aux histoires sexy on sait qu’Hollywood mettra sa main sur cette fiction papale pour en faire un Blockbuster. New Line Cinema (oui les mêmes bons gars qui ont fait la dernière tentation du Christ) ont acheté les droits de Woolfolk Cross pour tourner ce film pseudo-historique. Le livre de Woolfolk Cross est présenté comme un « roman historique dans le style du Da Vinci Code» enjolivant à grande échelle les rares détails qui ont engendré la légende d’une fille brillante et discrète qui s’élève aux plus hauts niveaux de l’Église, ce qui culmine par son élection de Pape par un collège de cardinaux qui ne se doutent de rien. La façon dont le livre est écrit et promu, renforce mon appréhension comme quoi ce livre sera vu par les lecteurs les plus historiquement ignorants, non pas comme un roman, mais comme une réelle biographie de la femme qui « a atteint des sommets ». Quand le film sortira, ce mensonge ne pourra que croître.(Tiens tiens). Des auteurs plus équitables rendent justice aux témoignage authentiques et irrécusables de son existence et aux qualités de cette femme qui sut donner à son pontificat l'éclat et les vertus chrétiennes qui manquèrent à l'immense majorité de ses collègues en sainteté.
Vers 850, une jeune fille originaire de Mayence en Allemagne, nommée diversement Jeanne, Agnès, Marguerite ou Gilberte suivant les sources, quitte sa famille pour entreprendre des études, ou pour suivre son amant étudiant. Déguisée en homme, elle est connue sous le nom de Johannes Anglicus (Jean l'Anglais), ce qui dénote une origine anglaise. Elle étudie dans une université en Angleterre puis, après avoir obtenu son baccalauréat, part avec son compagnon étudier la science et la philosophie à Athènes.
Après la mort de son amant, elle se rend à Rome où elle obtient un poste de lecteur des Écritures saintes avant d'entrer à la Curie. Selon certaines sources, elle est nommée cardinal. Tous s'accordent pour dire qu'elle est élue pape par acclamation, le peuple romain appréciant son érudition et sa piété. Deux ans plus tard, la papesse, séduite par un simple clerc ou par un cardinal plus clairvoyant que les autres, accouche en public : en célébrant la messe ou à cheval, ou encore lors de la procession de la Fête-Dieu, entre la basilique Saint-Jean-de-Latran et la basilique Saint-Pierre. Selon le chroniqueur dominicain Jean de Mailly, elle est lapidée à mort par la foule ; selon Martin d'Opava, elle meurt en couches ; selon d'autres encore elle est simplement déposée. Une chose est sûre, Jeanne ne put supporter l'excès de son humiliation et la honte d'avoir été vue par tout le monde mourante dans une position aussi terrible; elle rassembla toutes ses forces pour dire un dernier adieu au prêtre-cardinal qui la soutenait dans ses bras et mourut.C'est ainsi qui prit fin le pontificat de la papesse Jeanne, le jour des Rogations,de l'an 855, après qu'elle eût gouverné l'Eglise romaine pendant plus de deux ans.( Les Rogations,sont les trois jours précédant immédiatement l'Ascension dans le calendrier liturgique catholique.Le mot « Rogation » vient du latin rogare, qui signifie « demander »,car l'Évangile du dimanche précédent comprend le passage « demandez ce que voudrez et cela vous sera accordé » (Jean 15, 7).
On s'étonnera d'ailleurs que ce ne soit qu'au seizième siècle qu'apparaissent les contestations concernant son existence;c'est Baronius qui la considère comme un monstre créé par les athées et les hérétiques par maléfices et sortilèges.Florimond de Raymond voit en elle une puissance envoyée par le ciel pour écraser l'église romaine et la punir de ses abominations.
Malgré tout cela ce sont des fantaisies qui ne sont étayées par rien de précis, alors que Marianus Scotus, religieux de l'abbaye de Fulde, a laissé des manuscrits qui lèvent tous les doutes; son Chronicon,qui se veut être une histoire universelle de monde depuis sa création à l'an 1082. Ce Chronicon était très populaire au Moyen Âge, et fut beaucoup utilisé par Florence de Worcester et d'autres auteurs. Marianus était un écrivain consciencieux, impartial et véridique Le dévouement qu'il montra toujours au Saint Siège ne permet pas de le suspecter de partialité contre l'Église catholique apostolique romaine.
Il était de plus très éclairé, très instruit, ferme en ses convictions, et très attaché à la cour de Rome;il le prouva en défendant avec un grand courage Grégoire VII contre l'empereur Henry IV. On ne peut de ce fait donc récuser son témoignage sans contester tous les faits historiques.N'en déplaise à ces pourprés de la Curie romaine.
Il est donc difficile d'imaginer qu'un homme tel que Marianus pût créer une aventure pareil et l'on ne voit pas la raison qui l'aurait fait agir ainsi.
Une des preuves les plus certaines de l'existence de Jeanne est précisément le décret qui fut rendu par la Cour de Rome pour défendre de placer Jeanne sur le catalogue des papes. C'était admettre par là que, jusqu'à cette décision, Jeanne figurait sur la liste des papes de l'Église.


Connaissez-vous la papesse Jeanne? Papess10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum